.

System - Configuration - NDG Theme - Browser Support Messages - Unsupported Browser Message

System - Configuration - NDG Theme - Browser Support Messages - iPhone/iPad Message

System - Configuration - NDG Theme - Browser Support Messages - Android Message

You have reached the website

RETOUR A LA PLAGE "CYCLE DE VIE"

INITIATIVES DANS
LES PLANTATIONS 

Nous souhaitons vous faire part de quelques initiatives locales présentant les actions mises en place avec nos partenaires et quels sont les résultats obtenus. Nous espérons que cela vous permettra de mieux comprendre quels sont les changements actuellement en cours dans les plantations de café.  
 

 

L'HISTOIRE

Produisant un tiers de la production mondiale de café, le Brésil est le premier pays producteur et est donc l'un de nos principaux pays fournisseur de café.

Certaines exploitations de café brésiliennes sont déjà vérifiées 4C et des pratiques agricoles efficaces sont utilisées.

Nous avons mis au point un programme spécifique dans la région de Monte Santo (sud de l'état Minas Gerais) avec nos partenaires locaux Coex et Cooxupe, qui les ont mis en place.  Nos principaux objectifs sont d'améliorer les pratiques environnementales et les conditions de vie des producteurs en améliorant notamment l'accès à l'eau potable et en traitant efficacement les eaux usées.

 

NOS ACTIONS AU NIVEAU LOCAL

Afin de favoriser la mise en place de pratiques agricoles responsables et d'améliorer la productivité, nous délivrons des formations à des petits groupes de producteurs. Depuis 2012, 91 cultivateurs de café ont ainsi été formés par des experts agricoles sur des sujets aussi vastes que l'utilisation des pesticides, le traitement des eaux ou la gestion d'une exploitation dans son ensemble.

Nous proposons également des services d'analyse de sols et de plants en distribuant gratuitement des bandelettes de test aux producteurs. Cela leur permet d'optimiser la quantité d'engrais utilisée. L'année dernière, 100 analyses ont ainsi été financées. Notre objectif est de garantir une productivité élevée des plants, réduisant ainsi les coûts des matières premières et le risque de pollution des sols.

Dans le but d'améliorer les conditions de vie des producteurs, nous avons financé en 2012 l'installation de sept fosses septiques qui permet d'éviter la pollution des ressources naturelles.

 

 

PLAN D'ACTION

Avec la collaboration de nos partenaires locaux, nous poursuivons le développement de ce programme afin d'aider les producteurs de café brésiliens à adopter des pratiques agricoles plus responsables.

En 2013, nous avons formé plus de 100 producteurs supplémentaires en mettant un accent particulier sur l'alimentation saine et équilibrée pour les femmes. De plus, nous avons proposé 900 analyses de sols et de plants pour optimiser la fertilisation. Nous prévoyons enfin la mise en place d'une gestion antiparasitaire intégrée pour limiter l'utilisation de produits chimiques.

Cette année, nous souhaitons également aider les producteurs à préserver les sources d'eau locales, certains disposant d'eau de source. Nous avons prévu d'engager les investissements nécessaires à la protection de ces sources (barrières, végétation, etc.). De plus, nous financerons en 2013 huit nouvelles fosses sceptiques et fournirons des traitements au chlore afin de garantir l'accès à l'eau potable aux agriculteurs.

 

L'HISTOIRE

Avec une production annuelle de café de près de 50 000 tonnes et 250 000 kenyans employés dans ce secteur, le Kenya est, d'un point de vue historique, un des principaux pays producteurs de café. Il n'en reste pas moins que les producteurs de café kenyans font partis des plus pauvres du monde (revenu de moins de 12 US$ par mois). En tant qu'acheteur de café kenyan depuis plus de 30 ans, nous avons développé un projet d'aide aux planteurs de café visant à améliorer leurs bénéfices tout en encourageant ceux-ci à adopter des techniques agricoles responsables.

Fin 2011, nous avons conclu un partenariat avec la Coffee Management Services (CMS) Ltd. pour mettre en place un projet sur trois ans ciblant plus de 26 000 foyers agricoles dans différentes zones de production de café près de la ville de Nyeri, 9 FCS (sociétés coopératives d'agriculteurs) avec 27 moulins dans la région.

NOS ACTIONS AU NIVEAU LOCAL

Nous avons formé 371 "agriculteurs ambassadeurs" qui pourront partager leur savoir-faire avec 16 000 autres agriculteurs kenyans pour leur permettre d'adopter des techniques agricoles plus responsables, telles que la réduction des produits chimiques, le compostage des coques au lieu de la combustion et la plantation de vétiver pour prévenir l'érosion du sol. Parmi ces "agriculteurs ambassadeurs", nous comptons 74 femmes pour lesquelles nous avons mis au point un programme spécial pour leur autonomie.

Pour augmenter le rendement et améliorer la qualité des plants les mieux adaptés aux conditions locales, nous avons mis en place neuf pépinières produisant plus de 172 000 plants. De plus, afin de garantir une utilisation raisonnée d'engrais et de garantir un alignement des producteurs avec les exigences de la vérification 4C, nous avons analysé 2 470 échantillons de sols issus de 1 250 sites agricoles.

 

 

 
 

PLAN D'ACTION

Nous prévoyons de poursuivre ces initiatives et de développer ces projets, en conservant les parcelles modèles comme sites de formation et en développant des plants plus adaptés aux conditions environnementales, tout en contrôlant la qualité du café produit.

Notre objectif pour l'année 2014 est d'atteindre la vérification 4C de 28 000 producteurs de café et de 5 de nos 9 pépinières. Cela nous permettra de garantir que davantage de producteurs de café kenyan soient vérifiés 4C d'ici la fin du projet.

L'HISTOIRE

D'un point de vue historique, l'Éthiopie est considérée comme le berceau du café. C'est là que des bergers ont découvert ses vertus alors que leurs troupeaux s'agitaient après avoir mangé les fruits d'un arbre inconnu. Ils décidèrent de « cuire » les fruits sur le feu et d'en faire un breuvage que nous connaissons bien aujourd'hui sous le nom de café.  Avec une production de plus de 300 000 tonnes de café par an, l'Éthiopie fourni l'un des meilleurs cafés Arabica lavés au monde. La production de café représente près d'un quart des exportations du pays et emploie des millions de petits exploitants agricoles.

Cependant, malgré la qualité exceptionnelle de leur café et en raison d'un accès limité aux outils et à l'assistance technique pour la mise en place de bonnes pratiques agricoles et du manque de coordination et de traçabilité, les producteurs locaux n'ont pas accès aux marchés commerciaux et doivent faire face au cercle vicieux d'une production décroissante et d'une dette croissante.

En tant que marque Nescafé achetant le plus de café éthiopien, nous devions trouver un moyen d'améliorer la qualité du café afin d'en assurer la traçabilité tout en aidant les producteurs à mettre en place des pratiques agricoles responsables.

C'est ainsi qu'en partenariat avec la fondation Bill and Melinda Gates, nous avons engagé l'ONG internationale TechnoServe Coffee Initiative afin de devenir notre allié dans la mise en place de programmes d'aide à la progression des producteurs vers l'accomplissement des normes internationales.

Depuis 2009, nous travaillons avec une communauté de petits exploitants agricoles dans une région de plantation de café au sud de l'Éthiopie, afin de les aider à acquérir des compétences modernes pour l'amélioration de la qualité et de la production du café, tout en augmentant les revenus de la communauté et en améliorant l'avenir des générations futures.

 

NOS ACTIONS AU NIVEAU LOCAL

Pour relever ce défi, NESCAFÉ® Dolce Gusto® et ses partenaires offrent une assistance technique aux producteurs et à leurs comités de gestion respectifs, en agronomie et en traitement de base pour améliorer la qualité du café et rendements.

Nous aidons également les producteurs à mettre en place des techniques agricoles plus responsables, notamment en matière de gestion de l'eau, d'érosion des sols, de compostage, de mise en place de zones humides ou de lagunes et enfin en matière de compétences de gestion et commercialisation dans une exploitation agricole. Depuis 2012, près de 10 000 agriculteurs, dont environ 35% de femmes, ont été formés par des experts agricoles.

En parallèle, nous avons participé à l'amélioration globale de 13 moulins détenus par des producteurs, et ce dans le cadre de la Coffee Initiative avec la fondation Bill and Melinda Gates. De plus, TechnoServe propose un accompagnement technique pour optimiser l'exploitation et la gestion de ces moulins ainsi qu'une étroite collaboration en faveur du développement commercial et de la gestion des coopératives.

En augmentant les volumes et la qualité, ces moulins améliorés permettent aux petits producteurs de cultiver durablement un café durable d'une qualité irréprochable. Cela rend possible une augmentation de leurs revenus, expliquée par un meilleur rendement, le café lavé rapportant en moyenne 50 % de plus que le café non lavé.

 

PLAN D'ACTION

Par le biais des formations et d'une proximité plus forte avec le marché, cette initiative doit permettre aux producteurs de tirer parti de la demande croissante d'un café de qualité.

En collaboration avec nos partenaires locaux, nous poursuivrons notre travail en proposant des formations en agronomie à plus de 20 000 producteurs de café en Éthiopie, afin de mettre en place des pratiques agricoles plus responsables et productives. En parallèle, nous prévoyons de former à l’utilisation de 26 moulins d'ici 2014, pour une meilleure qualité de café et des volumes plus importants.

Notre objectif est de continuer à travailler en étroite collaboration avec ces agriculteurs, pour leur permettre d'adopter de meilleures pratiques et leur garantir l'excellence en matière de qualité, de productivité et de traçabilité du café. Nous envisageons d'acheter 100 % de notre café vert certifié. Nous aurons ensuite la possibilité d'augmenter de manière durable nos sources éthiopiennes.